Taxe : L'État te pique combien quand tu achètes quelques choses ?

Salut ! Aujourd'hui, on va décortiquer ensemble ce que l'État prend sur votre dos quand vous achetez des trucs numériques en ligne ou combien il vous prend quand vous êtes entrepreneur en EURL.

Sommaire :

Casse du siècle : ton achat à 1000 €

Imagine, tu lâches 1000€ pour un produits numériques. Voilà le deal :

  • Pour commencer, la TVA te fait un croche-pied : Sur tes 1000€, 20% partent direct en TVA. Ça fait 166,67€ envolés ! Il reste 833,33€.

  • Après, si je me verse l'argent' : L'État débarque encore et me fauche 45%. BAM, 375€ en moins.

  • À la fin de la journée : Sur une vente à 1000€, je garde juste 458,33€.

Donc, l'État s'est gavé de 541,67€, soit 54,17% du total. Juste hallucinant.

Et j'ai même pas compté les autres frais : le comptable, Stripe, PayPal... Bref, tout ce qui suce encore plus de fric.

tae eurl

Mais attends, ça s'arrête jamais...

Ouais, parce que selon combien tu brasses par an, tu vas aussi avoir le plaisir de raquer encore plus avec l'impôt sur le revenu.

  • Jusqu'à 11 294 € : Nada, 0%, ok c'est cool.
  • Entre 11 295 € et 28 797 € : 11%, ça commence à piquer.
  • Entre 28 798 € et 82 341 € : 30%, aïe aïe aïe !
  • Entre 82 342 € et 177 106 € : 41%, tu pleures.
  • Au-delà de 177 106 € : 45%, autant te dire que t'es marron.

Conclusion

Si tu as un business, prépare-toi, parce que l'État ne va pas te louper.

Et toi, client, réalise que tu envoies la moitié de ton argent à l'État à chaque achat (quasiment pareil pour les biens physiques).

Bon courage !